Vous êtes ici : Accueil > Observatoire de la Laïcité > Observatoire de la Laïcité dans l’Ain > Lettre au Maire de Bourg en Bresse : cérémonies laïques
Publié : 22 mai 2009

Lettre au Maire de Bourg en Bresse : cérémonies laïques

Bourg en Bresse, le 09.05. 09

Objet : demande d’un lieu digne destiné aux cérémonies laïques

Monsieur Le Maire,

Le comité du 9 décembre 1905, particulièrement attaché à l’importance des rites dans une société, s’interroge sur la place donnée aux cérémonies laïques, pour tous ceux qui ne choisissent pas de célébrer ces moments fondamentaux à l’église.

En effet, si les rituels d’aujourd’hui sont moins spectaculaires qu’auparavant, les individus ont toujours profondément besoin de cette reconnaissance par la société des moments de passage qui entourent les grandes étapes de leur existence : baptêmes, parrainages, unions, obsèques…
Il est normal que la société permette à tous ceux et celles qui le souhaitent, le rappel solennel des valeurs humanistes qui fondent le groupe auquel ils appartiennent, c’est-à-dire la République. En cela, le rituel républicain joue son rôle de lien social, dont personne ne peut être exclu.

Nous nous réjouissons de l’ouverture d’esprit et de l’engagement citoyen dont fait preuve la Municipalité de Bourg en Bresse qui a appuyé Réseau Education Sans Frontière dans la reconnaissance symbolique des parrainages d’enfants.

Cependant, si les mariages civils, les cérémonies d’accueil dans la citoyenneté française,ou celle des parrainages républicains sont souvent célébrés dans des salles de Mairie, les cérémonies d’obsèques des non croyants sont le plus souvent dénuées de toute solennité, indignes de la mémoire qui doit être rendue au défunt. Elles laissent ainsi les familles et amis dans un sentiment de vide difficilement supportable : en plein air quel que soit le temps, devant un portail de cimetière, ou sur le parking, au mieux dans une salle prêtée exceptionnellement…Les cérémonies civiles, quelles qu’elles soient, ne peuvent être des cérémonies minimales, par défaut…

Pour les laïcs, il est donc besoin d’un lieu qui soit conforme à la solennité du moment, et qui accueille systématiquement des cérémonies laïques décentes, auxquelles on puisse donner toute leur importance. Un lieu fixe, que l’on pourrait repérer comme un « temple laïque », du moins symboliquement. Un lieu chargé de la coloration laïque à laquelle nous tenons, afin que les cérémonies puissent prendre tout le sens que nous souhaitons leur donner.

Quatre livrets concernant des propositions de rituels (mariage, baptême, accueil dans la citoyenneté française, obsèques) sont à votre disposition sur notre site Internet : http://01-comite1905.org.

Nous nous appuyons également sur l’expérience de la Saône et Loire, relatée dans le quatrième livret, où a été mis en place un comité d’obsèques civiles qui, comme nous, ne compte en rien se substituer aux pompes funèbres dont c’est le métier, mais qui se permet simplement ici de préciser toute l’importance de ces cérémonies en proposant son aide et quelques outils, tant pour la municipalité que pour les familles concernées.

Aussi, le comité 1905 a informé ses divers partenaires associatifs. Il envisage de lancer une campagne auprès du grand public de la ville centre et du département pour qu’un tel comité d’obsèques civiles puisse alors voir le jour dans le département de l’Ain.

La ville de Bourg en Bresse, nous en sommes sûrs, pourrait s’honorer d’être la première commune à expérimenter cette forme de solidarité.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, nos sentiments respectueux, républicains et laïques.

La Présidente

Françoise Mitterrand